fbpx

Reprendre le contrôle de sa respiration,

pour être en forme, ne plus être essoufflé,

avoir des performances au sommet...

...même sans faire de sport !

Reprenez le contrôle de votre respiration !

Respirer moins pour respirer mieux !
focus sur la pratique

Vous voulez reprendre le contrôle de votre respiration, sans pour autant étudier toute la théorie ?

Dans cette version allégée, nous allons à l'essentiel : les exercices, démontrés en vidéo, le programme à suivre et les documents de suivi !

97

EUR

  • 1 module par semaine pendant 6 semaines.
  • Tous les exercices et programmes, selon les niveaux.
  • Les démonstrations des exercices en vidéo.
  • Des documents récapitulatifs à télécharger, pour suivre sa progression.
  • Accessible 24h / 24h sur ordinateur, tablette et téléphone.
  • Accès permanent : pas de cotisation annuelle !
L'ACCOMPAGNEMENT VIP

Pour assurer la transformation, faites-vous accompagner par un spécialiste !

Les places sont limitées, vendues seulement après validation de votre candidature.

997

EUR

  • Un suivi hebdomadaire personnalisé pendant 3 mois.
  • Un accès email prioritaire.
  • Un entretien mensuel prolongé, pendant 6 mois
  • L'accès à la formation Respirer moins pour respirer mieux !
  • Toutes les formations bonus en accès immédiat et complet !
  • Une fois la respiration fonctionnelle assurée, un tarif préférentiel pour tous les coachings sportifs de notre partenaire Strong mobility.

Pourquoi travailler sur sa respiration ?

La plupart d'entre nous ne prêtons pas vraiment attention à notre respiration, et n'avons pas conscience que nous respirons trop (ou plus exactement ventilons trop). Même ceux qui on en ont conscience n'imaginent que cela puisse être un problème avec de graves conséquences.

Pourtant, reprendre le contrôle de sa respiration est non seulement simple, mais a de nombreuses conséquences positives sur la forme et le bien-être.

  • Réduire l'essoufflement.
  • Améliorer la livraison d'oxygène.
  • Dilater le nez et les voies respiratoires.
  • Augmenter la force abdominale.
  • Avoir un meilleur sommeil.
  • Développer plus d'énergie.

Contrôle de l'asthme

19 études cliniques rapportent une amélioration du contrôle de l'asthme, une réduction significative des symptômes (toux, respiration sifflante, essoufflement), et une réduction du besoin de médicaments.

Qualité du sommeil

Les personnes qui respirent par le nez plutôt que la bouche pendant leur sommeil ont un sommeil plus profond et présentent moins de  risque d'insomnie, de ronflement et d'apnée du sommeil.

Réduction de l'anxiété

L'hyperventilation chronique contribue aux attaques de panique, à l'agoraphobie et à l'anxiété.

Une respiration régulière, réduite, par le nez, contribue à assurer l'apport d'oxygène au cerveau.

.


Energie magnifiée

En diminuant l'apport d'oxygène au cerveau, l'hyperventilation entraîne une fatigue permanente, une baisse de l'attention et un stress persistant.

Rien qu'en améliorant la respiration, le corps se découvre de nouvelles réserves d'énergie.

J'intègre plusieurs approches efficaces pour reprendre le contrôle de sa respiration - uniquement des méthodes éprouvées !

Méthode Buteyko

Nommée d'après le Docteur Konstantin Buteyko, la méthode Buteyko consiste en une série d'exercices de respiration et de directives spécifiquement conçues pour réduire l'hyperventilation chronique.

Le Docteur Buteyko, en observant la respiration de patients en fin de vie, que la dégradation de l'état de santé était corrélé avec une augmentation du volume ventilatoire.

Il a ainsi développé l'hypothèse que beaucoup de conditions, notamment l'asthme, avait pour cause un excès de ventilation respiratoire. Il a développé et testé sa méthode, basée sur l'observation de l'effet Bohr : les cellules ne peuvent être ben oxygénées qu'en présence de CO2, que la ventilation excessive élimine trop vite du corps.

La méthode Buteyko a démontré son efficacité pour réduire les symptômes de l'asthme et d'autres conditions (allergies printanières, anxiété, troubles du sommeil, hypertension artérielle, etc).

Appliquée strictement, elle se limite cependant souvent à la dimension bio-chimique (ré-équilibrage des gaz dans le sang). Pour augmenter la capacité pulmonaire, il est donc nécessaire de la compléter avec d'autres méthodes.

Oxygen advantage® 

La méthode Oxygen advantage® a été mise au point par Patrick McKeown, un expert reconnu au niveau mondial, formé par le docteur Buteyko lui-même.

Il s'agit d'une approche qui se base sur les connaissances acquises avec la pratique de la méthode Buteyko, avec des applications pour le sport.

On ne recherche pas que le bien-être, mais également la performance, en optimisant la respiration. On est ainsi capable de simuler, sans matériel sophistiqué, l'entraînement en haute altitude. Cela permet l'optimisation de l'utilisation d'oxygène, la stimulation de la création d'hémoglobine (notamment au travers de la production naturelle d'EPO) et améliore les capacités aérobies.

Les trois dimensions de la respiration (bio-chimique, bio-mécanique, psycho-physiologique) sont prises en compte.

L'augmentation de la capacité pulmonaire est cependant en dehors de son champ d'application, et il sera nécessaire de rajouter des techniques spécifiques si c'est un objectif recherché.

Méthodes traditionnelles

Dans le yoga, le pranayama désigne la partie consacrée à la respiration.

Cette méthode existe depuis des milliers d'année et est complètement alignée avec les méthodes modernes que je pratique.

Il en est de même pour le Qi-gong.

En effet, ces méthodes traditionnelles prônent une respiration nasale et calme, tendant vers un volume ventilatoire au repos réduit.

Les explications sont plus orientées vers une énergie interne à équilibrer que vers la science. Mais qu'importe, puisque cela fonctionne !

Si le yoga va au-delà de la respiration, ses éléments dédiés à la respiration ont fait la preuve de leur efficacité, en pratique.

La science moderne permet de mieux comprendre les différents mécanismes, et permet ainsi de mieux intégrer, ou au contraire segmenter, les exercices selon la dimension recherchée (biochimique, bio-mécanique, psycho-physiologique).

Plongée libre

Les plongeurs en apnée sont des maîtres de la respiration.

Ils présentent souvent une capacité pulmonaire remarquable, ont une capacité à retenir leur respiration très longtemps, et présentent presque toujours une respiration fonctionnelle et efficace.

S'agissant d'un sport parfois poussé à l'extrême, l'étude de leur méthode doit être passé par un filtre : seules les approches adaptées au grand public doivent être prises en compte.

J'intègre les pratiques les plus sures de la plongée libre pour aider les élèves qui le souhaitent à augmenter leur capacité pulmonaire.


Votre coach en respiration

Bonjour,

je suis Jean-François Lopez, votre coach en respiration.

Consultant, dirigeant d'une petite entreprise, j'affronte comme beaucoup d'entre vous les défis qui se posent à un quadragénaire occupé professionnellement et familialement.

Comme d'autres, je suis passé par une période de méforme et mauvaise condition physique. J'en parle un peu plus sur le site partenaire Strong mobility.

Si je me suis repris en main et ai pu atteindre, à plus de 40 ans, un niveau de forme que je n'avais même pas à 20 ans, j'ai aussi décidé d'accompagner d'autres professionnels occupés à relever les mêmes défis... sans passer leur vie dans une salle de sport !

J'ai ainsi appris auprès des plus grands et suis titulaire de multiples certifications qui en attestent (Instructeur StrongFirst, Instructeur Flexible steel niveau 2, spécialiste FMS2, YBT, FCS, Coach precision nutrition...).

Mais ce qui est ressorti de plus important, avant même de s'occuper de sa forme physique, c'est de bien respirer ! Bien respirer est essentiel, mais est souvent limité à une seule dimension par de nombreuses approches, traditionnelles ou modernes.

Je me suis donc intéressé de plus près aux différentes méthodes de respiration, qu'elles soient traditionnelles (Pranayama, Qi-Gong, Toumo...) ou modernes (FMS Breathing screening assessment, Buteyko, Oxygen advantage®, Wim Hof method, Breathology, plongée libre...) et suis même devenu instructeur certifié de certaines d'entre elles.

Chaque méthode présente des avantages et des limitations, ne s'adressant pas toutes au même public. Ce qui m'a paru le plus important, ça a été de consacrer du temps à bien comprendre les bases scientifiques de chacune de ces méthodes, et comment elles influençaient une amélioration de la respiration aux travers de ses 3 dimensions (bio-chimique, bio-mécanique, et psycho-physilologique) et ainsi appliquer la meilleure approche pour mes élèves.

Le résultat, c'est une approche polyvalente qui vous permet de reprendre le contrôle de votre respiration, pour que vous n'ayez même plus besoin d'y penser !

>