Respirer moins pour respirer mieux

Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
Fermé
Commencer
This cours is currently closed

Imaginez...

Vous êtes asthmatique. Vous ne pouvez pas accompagner vos enfants à la montagne sans craindre ne crise.

Vous avez des apnées du sommeil. Outre l'angoisse de votre conjoint, vous êtes épuisé et augmentez vos risques cardio-vasculaires.

Vous avez des crises d'angoisse, des allergies du printemps, le nez qui coule, les yeux gonflés...

Le point commun...

C'est améliorable en travaillant sur la respiration.

Définitions : la ventilation, c’est au niveau des poumons. La respiration, c’est au niveau des cellules.

De même qu'il est possible de trop manger, il est possible de trop ventiler !

Et si on pouvait …

  • limiter l’usage des médicaments ?
  • diminuer les symptômes ?
  • mieux dormir, sans appareil ?
  • ne plus avoir les yeux gonflés ?
  • améliorer ses capacités aérobies ?

Le coaching en respiration

Le coaching en respiration n'est pas un traitement ! C'est un accompagnement complémentaire au traitement qui est réalisé par votre professionnel du domaine de la santé. Nous ne substituons pas aux médecins, mais travaillons volontier avec eux. Informez-les que vous suivez un coaching en respiration. Vous pouvez leur donner ce lien pour qu'ils évaluent l'influence et les preuves scientifiques de ce travail : Respirer moins, la science.

Soyez particulièrement attentif et consultez vos médecin si vous êtes :

  • enceinte (en particulier premier trimestre)
  • atteint d’hypertension artérielle
  • en traitement pour un cancer ou en suivi après rémission
  • atteint de diabète de type 1
  •  atteint de troubles cardio-vasculaires

Dans ces cas-là, certains exercices vous sont déconseillés et l'avis d'un médecin est nécessaire avant de commencer le coaching.

La structure du cours

  • Retrouver une respiration fonctionnelle
  • Amélioration des performances sportives (Oxygen advantage®)
  • Bonus : respirer pendant le sport
  • Bonus : préparation avant compétition
  • Bonus : Aider ses enfants à partir sur de bonnes bases
>